catalogueCatalogue coeurListe d'envies

Tout connaître sur les Carreaux de Ciment

Qu’est-ce qu’un carreau de ciment ?

Les carreaux de ciment sont de véritables carreaux composés de matière. Fabriqués de façon manuelle avec un réel savoir-faire, les carreaux de ciment ne peuvent être, encore à ce jour, produits pas des machines.

Comment sont fabriqués les carreaux de ciment ?

Que les carreaux soient avec ou sans motifs, leur fabrication reste la même. En regardant un carreau de profil, nous pouvons observer qu’il est composé de deux matières. Leur production se fait toujours à l’envers.

De ce fait, la fabrication des carreaux de ciment débute dans un premier temps par la partie décorative pour se finir par sa semelle. Le ciment de couleur et composé de poudre de marbre blanc ou rose avec, ou non, des pigments colorants, est étalé sous forme de couche uniforme dans un moule extrêmement solide et qualitatif. Cette couche représente environ 3mm à 4mm d’épaisseur.

Pour les carreaux de ciment à motifs, une pièce métallique redessinant la forme du motif est placé au fond du moule. Cette pièce métallique est appelée « diviseur ». La première couche arborant la couleur déterminée est donc placée dans les différents compartiments du diviseur, les unes après les autres à l’aide d’un cornet également métallique. Pour une répartition égale dans chaque compartiment du diviseur, le moule est remué grâce à une force d’environ 20kg. C’est l’étape la plus délicate dans la production de carreaux à motifs. Le diviseur est enfin retiré avant que la première couche durcisse pour que les différentes teintes soient en contact sans s’entremêler.

L’étape suivante, pour des carreaux unis comme à motifs, consiste en le fait d’absorber l’humidité en fixant cette première couche grâce à un saupoudrage de sable sec mélangé à du ciment blanc.

Puis, le remplissage du moule se termine avec la semelle (précédemment mentionnée) qui donne au carreau de ciment son épaisseur. Elle est composée d’un mélange de ciment et de sable, légèrement humides. Grâce à un gabarit en bois ainsi que d’un couvercle ayant un poids certain, l’épaisseur totale du carreaux peut être contrôlé de manière à ce qu’il corresponde au gabarit général (environ17mm d’épaisseur).

Ensuite, la couche décorative ainsi que la semelle ne doivent former qu’une unité. Pour cela, les carreaux de ciment sont compressés avec une force avoisinant les 40 tonnes engendrée par une presse hydraulique. La pression permet de retirer l’eau supplémentaire sans modifier la matière.

Enfin, la dernière étape est le démoulage. C’est l’étape déterminante dans la fabrication des carreaux de ciment. Le but est de décoller le carreau de son moule sans le briser ou le voiler.

 

Comment choisir ses carreaux de ciment ?

Les carreaux de ciment permettent d’apporter à votre intérieur authenticité et matière. Grâce aux différents modèles de carreaux disponibles, il est désormais possible de s’adapter à tout intérieur, à toute pièce. Que ce soit dans une cuisine, un salon, un séjour, une salle à manger, une salle de bain ou des WC, tous formats et motifs vous permettront de peaufiner votre ambiance.

Grâce aux nombreux motifs, vous pourrez habiller votre sol d’une touche graphique, moderne, traditionnelle, vintage, ou encore éclectique. Des carreaux de ciment sont également produits en collaboration avec des studios de design vous permettant d’obtenir un sol ainsi qu’une ambiance tendance et signature. Que les carreaux de ciment soient de forme carrée en 20cm x 20cm ou de forme hexagonale, optez pour la touche authentique qui donnera une harmonie graphique et originale avec n’importe quel motif.

 

La pose de carreaux de ciment

Il est fortement conseillé de faire poser les carreaux de ciment par un professionnel. En effet, étant donné le fait que ces carreaux de matière soient fabriqués à la main, la pose et délicate nécessitant plusieurs étapes toutes aussi importantes les unes que les autres. Une pose qualitative permet un sol irréprochable.

Dans un premier temps, lors de la livraison ou de la récupération de vos carreaux, stockez les dans un lieu sec et saint. Lorsque vous ouvrez vos cartons, pensez à mélanger les carreaux de sorte à ce que les nuances soient réparties de manière aléatoire. Il est important de noter que les carreaux de ciment sont, la plupart du temps, bruts et non traités. Leur surface est donc recouverte d’une fine particule de poudre de ciment qui est remontée lors du séchage.

Le calepinage : placer les carreaux de ciment

Les carreaux à motifs mis côtes à côtes forment généralement une trame ou un décor. Ils peuvent également être bordés d’une frise. C’est pourquoi il est important de placer dans un premier temps les carreaux de ciment à sec. Le but est d’obtenir la meilleure harmonie.

Pour faire disparaître la fine particule de poudre de ciment, vous pouvez polir de façon légère les carreaux à l’aide d’un papier de verre à l’eau extrêmement fin. Cet manœuvre permettra également de faciliter l’exécution des joints.

Différentes façons de poser les carreaux de ciment existent

La pose traditionnelle

La pose traditionnelle doit être réalisée sur une chape mortier (très maigre soit environ 150kg/m3). Afin d’enlever poussières et saletés, les carreaux se doivent d’être mouillés. A même la chape, les carreaux sont ensuite placés et pressés doucement pour les égaliser à l’aide d’une batte traditionnelle (bois de 50cm/50cm environ) tapant quatre carreaux en même temps (Attention, ne surtout pas utiliser un maillet noir). Chaque carreau se doit d’être nettoyé dès qu’il est posé.

La pose au ciment colle

La première étape consiste à réaliser un mélange assez épais de mortier colle.

Puis, étalez le mélange de mortier colle grâce à un peigne à larges dents. Épaississez légèrement la couche à la largeur du carreau ainsi que sur une longueur suffisante. Posez le carreau au sol.

Réitérez l’étape sur chaque carreau. Entre chaque carreau, prévoyez un joint ayant une épaisseur de 2mm (l’épaisseur d’une truelle). Tapotez ensuite à la main chaque carreau pour qu’ils soient égalisés avec les carreaux déjà posés.

A l’aide d’une barbotine ou avec du ciment sec humidifié et balayé faites les joints. ATTENTION : ne surtout pas utiliser des joints colorés ou pigmentés.

Enfin, au fur et à mesure, nettoyez les bavures de mortier colle.

comment traiter et poser des vrais carreaux de ciment

 

Comment traiter les carreaux de ciment ?

Différents types de traitements existent pour les sols. Utilisez un traitement spécifique aux carreaux de ciment.

Quand traiter les carreaux de ciment ?

AVANT D’ENTAMER LE TRAITEMENT, S’ASSURER QUE LE SOL SOIT SEC, PROPRE ET DEPOUSSIERE.

Le processus de traitement peut être débuter à différentes périodes selon la façon dont les carreaux ont été posés. En effet, après une pose collée, le traitement peut être  réalisé une semaine après.

Première étape : le nettoyant

Pour cette première étape, munissez-vous de gants en caoutchouc, de lunettes de protection et d’un masque. Il vous faudra également un seau, un balai brosse ainsi qu’une serpillère. 

Dans 1 litre d’eau, versez 300 à 400 ml de nettoyant. A l’aide du balai brosse, passez le nettoyant et laissez le agir sur les carreaux de ciment pendant 5 à 10 minutes. Rincez ensuite à l’eau claire à l’aide de la serpillère détrempée.

Selon la météo, 24h à 48h sont nécessaire pour sécher.

Deuxième étape : L’imperméabilisant micro-poreux (hydrofugeant – oléofugeant) 

Pour passer à la seconde étape, également bien vérifier que le sol soit sec, propre et dépoussiéré (le taux d’humidité de doit pas être supérieur à 1,5%)

Munissez-vous des mêmes protections que pour la première étape à  savoir une paire de gants en caoutchouc, des lunettes de protection et un masque. Il vous faudra également un récipient pour accueillir l’imperméabilisant ainsi qu’un chiffon non pelucheux plutôt en coton blanc.

En deux couches espacées de 4h, à l’aide du chiffon, passez l’imperméabilisant non dilué m2 par m2. Prenez le soin de bien enlever les surplus de diluant au fur et à mesure de son application. Laissez sécher votre sol selon la météo, entre 24h et 48h.

Troisième étape : La Cire 

Idem que les deux premières étapes, soyez certains que votre sol soit sec, propre et dépoussiéré. Pour cette étape, vous aurez besoin d’un seau  propre ainsi que d’un chiffon propre et non pelucheux.

Versez 100 à 200 ml de White Spirit sans odeur dans 1 litre de cire. A l’aide du chiffon propre et non pelucheux, appliquez la solution petite surface par petite surface ou m2 par m2. Une fois que votre sol vous paraît sec au toucher, vous pouvez ensuite le lustrer.

Tout comme pour l’imperméabilisant, pensez à bien enlever les surplus de solution. Vous pourrez ensuite laisser sécher votre sol entre 24h et 48h selon la météo.

 

Comment entretenir quotidiennement ses carreaux de ciment ?

Pour garder vos carreaux de ciment intacts et ainsi éviter remontées de laitance ou tâches, n’utilisez uniquement des produits d’entretiens qui sont neutres non acides. Par exemple, vous pouvez utiliser du savon liquide de Marseille. En revanche, vous ne pouvez surtout pas utiliser un savon contenant de l’huile de lin.

Occasionnellement, il est également conseillé de nettoyer vos carreaux de ciment avec un Shampoing cirant. Au fil du temps, vos sols se patineront.